Prix suisses de théâtre

Überschrift

Grand prix suisse du théâtre / Anneau Hans Reinhart 2018

Théâtre Scaramouche

Faire confiance au jeune public

Depuis 1982, le Théâtre Scaramouche de Schaffhouse fait du théâtre professionnel indépendant pour les enfants, un théâtre qui plaît également aux adultes qui les accompagnent. Il a plus de 40 productions à son actif, d’une portée et d’une accessibilité si universelles que Scaramouche a déjà fait des tournées dans 16 pays sur quatre continents, même si la Suisse alémanique représente son champ naturel d’activité. Fondé par le pédagogue du théâtre Urs Beeler, le théâtre est dirigé depuis 1997 par Stefan Colombo et Nora Vonder Mühll. Tous deux, qui aiment à être le plus souvent possible sur scène, travaillent chaque production entourés d’une distribution et d’une réalisation réduites et changeantes. Les textes et la musique sont presque toujours le fruit d’un travail d’ensemble ou réalisés à partir d’improvisations. Ce qui caractérise ce magnifique théâtre pour enfants de Suisse alémanique, ce sont des pièces intelligentes, qui, sans être lourdement didactiques, utilisent les multiples facettes du théâtre, comme les personnages et la musique, et misent sur l’intelligence et les questionnements des spectateurs. Le théâtre Scaramouche est devenu un acteur incontournable du théâtre pour la jeunesse, un genre qui a reçu un nouvel élan dans notre pays grâce à la création récente à Saint-Gall du festival Jungspund.

La pièce actuelle de Scaramouche, « Knapp e Familie » (2017), réalisée en coproduction avec le Schlachthaus Theater de Berne et le théâtre Rote Fabrik de Zurich s’adresse, comme la plupart des nouvelles productions du répertoire, aux enfants, dans le cas précis, à partir de sept ans. « Il y a quelque chose qui manque. »  ̶  « Quoi ?»  ̶  « Un enfant. » Un homme et une femme, joués par Stefan Colombo et Nora Vonder Mühll, se présentent comme des parents et donnent à voir des aperçus de la vie secrète des adultes. Jouées avec des moyens simples, les pièces sont cependant bien structurées. Même si elles peuvent apparaître bizarres et absurdes, elles traitent de sujets sérieux. Les Scaramouche veulent porter un regard neuf sur des choses familières. Ils proposent par exemple une version de poche, jouée à trois, de « L’Araignée noire » de Jeremias Gotthelf, au répertoire depuis 2010. La simplicité de leurs productions les rend flexibles et leur permettent de jouer dans des jardins d’enfants ou des écoles, dans des espaces privés, voire même dans un bac à sable. Ils présentent leurs pièces en dialecte, mais aussi en allemand, anglais et français.

« À Schaffhouse, le théâtre Scaramouche fait le spectacle pour les nouvelles générations depuis 36 ans. Ses productions s’adressent à un public de tout âge. Et même si aujourd’hui, l’âge d’or du théâtre pour les jeunes semble être passé, le théâtre Scaramouche, grâce à sa capacité d’invention, continue d’affirmer la nécessité de son travail avec une fraîcheur toujours renouvelée. Leurs spectacles se passent de l’illusion scénique, et grâce à leur simplicité, ils utilisent toute la palette du jeu théâtral par la synthèse des moyens d’expression les plus divers. Stefan Colombo et Nora Vonder Mühll n’ont pas un propos pédagogique. Ils s’intéressent aux bonnes histoires, celles qui questionnent les spectateurs; libre à chacun ensuite de trouver la réponse qui lui convient le mieux. C’est ce qu’a toujours fait le théâtre Scaramouche, qui a toujours eu confiance en son jeune public. »

Gianfranco Helbling, président du jury

www.sgaramusch.ch