Prix suisses de théâtre

Gabi Bernetta

Prix suisse du théâtre 2018

Ruedi Häusermann & Kapelle Eidg. Moos

Un phénomène du théâtre musical

 

Ruedi Häusermann, né en 1948 à Lenzbourg, a étudié l’économie et la musique, mais son travail actuel, c’est la composition et la mise en scène. Au fil des ans, ce pionnier du théâtre musical moderne a créé à travers ses travaux un langage musical propre, qui lui a déjà valu de multiples distinctions, notamment le Prix d’art de la ville de Zurich. Ruedi Häusermann (clarinette) a créé avec les musiciens et comédiens Jan Ratschko (accordéon) et Herwig Ursin (clarinette basse) une nouvelle forme de divertissement, la soirée récréative appelée « Kapelle eidg. Moos », pendant laquelle le trio se consacre à sa passion cachée, la musique populaire suisse. « Eidg. Moos » n’est pas un ensemble folklorique au sens convenu du terme, mais un groupe anarchique et indépendant qui, dans un esprit d’expérimentation, aime ébranler les vieilles traditions établies.

Dans ses pièces que précèdent de longues phases de composition et de recherche de sujets, Ruedi Häusermann cherche à découvrir comment le théâtre et la musique peuvent s’ouvrir mutuellement de nouveaux espaces. Avec beaucoup d’attention pour les détails, il crée des spectacles riches de significations multiples, dans lesquels on décèle toujours une passion presque obsessionnelle pour l’art et pour son métier. Il a mis en scène ses univers sur tous les théâtres importants de Suisse, au Burgtheater de Vienne, au Bayerische Staatsoper, au Staatstheater de Hannovre, au Staatsoper de Stuttgart et au Schauspielhaus de Zurich. C’est sur cette dernière scène qu’a été donnée en 2014 la première de « Robert Walser ». Entre 2011 et 2015, le spectacle « Kapelle eidg. Moos » a tourné dans d’innombrables endroits, sur presque toutes les scènes d’une certaine importance de Suisse alémanique, et il a figuré au répertoire du Schauspielhaus de Zurich. Le trio a donné un prolongement à ses délires musicaux et théâtraux en créant « Radio Moos » (2016).

« Je voudrais créer un monde dans lequel on ne trouve pas tout de suite ses repères‛, dit Ruedi Häusermann, le créateur de mondes de Lenzbourg. Dans ses mises en scène, le son, l’image, le geste, la parole et la lumière sont les éléments d’une synthèse artistique d’où sortent des œuvres finement ciselées qui, par leur richesse, leur complexité et leur mystère, ne le cèdent en rien au monde réel. Depuis près de trente ans, ce musicien-metteur en scène-compositeur fait son numéro de funambule poétique sur les scènes du monde. En compagnie de Herwig Ursin et de Jan Ratschko, il a réappris à la musique populaire à s’émerveiller. Et on ne manquera pas de mentionner qu’il a enrichi le théâtre musical suisse de choses aussi essentielles que l’automate à youtze, le haut-parleur de tête et le pendeljodel. »

Mathias Balzer, Jurymitglied

www.ruedihaeusermann.ch
www.eidgenoessischmoos.ch
www.radiomoos.ch
zurück zur Übersicht