Prix suisses de théâtre

Margrit Gysin

Prix suisses de théâtre 2017

Margrit Gysin

Grande dame du théâtre de marionnettes
 

Margrit Gysin est née en 1949 à Liestal. Elle étudie à l’école de théâtre Jacques Lecoq à Paris à partir de 1967, puis à l’école normale à Berne dès 1970, afin de devenir maîtresse enfantine. Après une formation d’éducatrice spécialisée, elle s’initie aux marionnettes en les utilisant comme outil thérapeutique, avant de se spécialiser dans le domaine et de devenir thérapeute par le jeu. Depuis 1976, Margrit Gysin se consacre entièrement au théâtre de marionnettes. Elle a fondé avec Michael Huber « Fahrendi Bühni », connu aujourd’hui sous le nom de « théâtre de marionnettes Margrit Gysin ». Depuis le début des années 1980, parallèlement à son activité de marionnettiste indépendante, Margrit Gysin est chargée de cours dans diverses écoles d’art et hautes écoles spécialisées en Suisse et à l’étranger, notamment à Berlin, Stuttgart et Prague. Elle y enseigne la pédagogie du théâtre, le jeu de marionnettes et la créativité. Elle est par ailleurs directrice artistique de la formation continue de marionnettiste proposée sur deux ans par l’association Weiterbildung Figurentheater.

Parmi ses pièces les plus célèbres figurent notamment son adaptation du roman « Momo » (1979), « Die Wurzelkinder » (1982), « Die Sterntaler » (1988) et « Mimi und Brumm » (à partir de 2000). Pour Margrit Gysin, faire du théâtre, c’est raconter des histoires. Ses pièces sont destinées aux adultes comme aux enfants et sont souvent inspirées de contes. Elles traitent de questions universelles telles que l’altérité, la quête de sens et la solidarité. Margrit Gysin ne se cache plus derrière le castelet depuis 1988 et sa pièce intitulée « Dona ». Quand elle manipule marionnettes et objets, elle-même peut devenir un personnage ou une surface de jeu. Sa voix empreinte d’émotion donne vie au matériel. Toute son expressivité se manifeste ainsi dans le jeu. La marionnettiste a jusqu’à présent créé plus de trente pièces. Elle se produit dans des festivals du monde entier – notamment en Inde, en Israël, en Afghanistan, au Pakistan et en Tanzanie – et elle a remporté différents prix dans des festivals internationaux, notamment à Zagreb, à Mexico et à Vienne.

« Margrit Gysin est la grande dame du jeu de marionnettes et une pionnière dans ce domaine. Depuis près de cinquante ans, elle travaille dans un univers artistique unique et propre à elle-même. Elle conte des histoires existentielles sur les merveilles et les blessures de la vie et fait sortir de ses poches et de ses livres toute la magie et tout le réconfort du monde. Des choses a priori infimes prennent des proportions insoupçonnées et magiques quand elles sont abordées par la marionnettiste. Elle fait entrer les enfants dans cet univers et permet aux plus grands de retrouver une faculté d’émerveillement qu’ils croyaient perdue depuis longtemps. »
Kaa Linder, membre du jury

www.figurentheater-margrit-gysin.ch
retour au sommaire