Prix suisses de théâtre

OHNE ROLF

Nominé pour le Prix suisse de la scène 2018

OHNE ROLF

De l’humour au format mondial


OHNE ROLF, le duo formé de Jonas Anderhub et Christof Wolfisberg, distillent leur humour raffiné sur les scènes du monde depuis près de 20 ans. Son diplôme d’instituteur en poche, Jonas Anderhub, né en 1976 à Lucerne, a étudié deux ans à Paris à l’école Internationale de Théâtre Jaques Lecoq et à l’école Le Samovar avant de se produire dans des spectacles de prestidigitation et d’improvisation. Né lui aussi en 1976, Christof Wolfisberg a grandi à Stans. Pendant sa formation d’enseignant, il a réalisé divers projets théâtraux comme metteur en scène et interprète. De 1999 à 2003, il a étudié la pédagogie théâtrale à l’actuelle haute école d’art de Zurich. OHNE ROLF savent faire rire au-delà des frontières comme en témoignent les nombreuses distinctions qu’ils ont obtenues, notamment le Prix suisse de l’innovation en 2004, le Deutscher Kleinkunstpreis en 2014 et le Deutscher Kabarettpreis en 2015. Ils jouent en allemand, en français et en anglais, et un de leurs spectacles a même été traduit en chinois pour une tournée en Chine.

Le principe de OHNE ROLF paraît simple et n’a pas changé depuis leurs débuts dans la rue : nos deux messieurs en costume sombre se passent de la voix et dialoguent par l’entremise de textes imprimés sur des affiches au format mondial. Leurs spectacles sont d’une fascinante ambiguïté : le fait que les textes soient déjà écrits sur les affiches devrait a priori rendre le tout prévisible et laisser peu de place à l’improvisation, et pourtant OHNE ROLF ne cessent de surprendre leur public par des formules et des digressions inattendues. Leur premier spectacle long format, « Blattrand » [La marge], date de 2004 ; suivront « Schreibhals » (2008), « Unferti » (2012) et « Seitenwechsel » (2016). Leurs courtes phrases racontent beaucoup, les tournures de phrases et les jeux de mots sont drôles mais profonds. C’est ainsi que OHNE ROLF feuillètent leurs dialogues, chantent avec le public – naturellement à partir du texte affiché – ou impriment directement leurs affiches sur scène. Quant à savoir qui est vraiment Rolf, la question n’a après tout pas lieu d’être puisque le duo s’appelle SANS ROLF.

www.ohnerolf.ch
retour au sommaire